Maville.com  par  Ouest-France
Info

Dans le filet de Stéphane, un moteur d'avion

...
photo stéphane bichon pêchait la sole lorsque son chalut a croché dans lépave et embarqué le moteur de lavion. il pourrait obtenir un dédommagement si le dossier suit son cours et lorigine du moteur déterminée.

Stéphane Bichon pêchait la sole lorsque son chalut a croché dans l<¤>épave et embarqué le moteur de l<¤>avion. Il pourrait obtenir un dédommagement si le dossier suit son cours et l<¤>origine du moteur déterminée.

Le marin pêcheur a remonté l'engin de 250 kilos d'un coup de chalut, mardi. Il s'agit probablement d'un morceau d'appareil allié de la Seconde guerre mondiale.

« J'ai retrouvé l'avion de Pappy Boyington. » La formule qui fait allusion à la série « Les Têtes brûlées » et à son héros, multidiffusée dans les années 1970, amuse Stéphane Bichon. Le marin-pêcheur de 38 ans le concède. Il a réalisé mardi l'une des prises les plus exceptionnelles de sa carrière : un moteur d'avion probablement issu d'un appareil militaire de la Seconde guerre mondiale. « On sait que la zone abrite des épaves. J'avais déjà remonté des chariots de mine, quand j'étais matelot. Là, c'est différent. »

C'est vers 13 h, mardi, que le Er Manaïs, chalutier de 9,80 m a fait sa découverte inédite. « Je pêchais entre le plateau des Banches et la Pierre-Percée. Le chalut a croché. Mon moteur s'est arrêté net. J'ai débrayé et j'ai viré pour remonter. Quand j'ai vu la masse énorme, pas question de la hisser à bord. »

Un Rolls Royce d'un appareil anglais ?

Stéphane Bichon a donc écourté sa journée de pêche, un brin énervé. « La saison est mauvaise, le temps pourri. Là, c'est encore une demie journée perdue. » Pis, le colis de 250 kilos a abîmé la poupe de son bateau. Mais une fois à quai, le marin-pêcheur a compris la nature de sa prise miraculeuse et retrouvé le sourire. « Le moteur est bien conservé. Il reste des morceaux de l'hélice en bois qui se trouvait sur le nez de l'avion. » Stéphane Bichon a également été accueilli par une foule de promeneurs lorsqu'il a déchargé la « bête » sur le quai du sas sud, à proximité des locaux des lamaneurs du port.

Hier, le moteur d'avion était le principal sujet de conversation et l'Er Manaïs était encore attendu à son retour de pêche. « Alors, t'as pas trouvé le reste aujourd'hui », lui ont lancé quelques amis. Le marin est retourné voir son moteur, et a posé pour les journalistes. Il se permet aussi un pronostic. « Un monsieur, hier, avait l'air de connaître. Il parlait d'un Rolls-Royce. » Ce moteur, très puissant, avait permis à l'aviation anglaise de remporter d'importantes batailles.

Des spécialistes devraient se déplacer pour analyser l'engin dans les prochains jours. Enfoui dans la vase pendant environ 60 ans, il est dans un excellent état de conservation, même s'il est recouvert de couches de coquillages. Mais il pourrait très vite se fragiliser à l'air. Le département des Affaires maritimes chargé du recensement des épaves s'est donc emparé de l'affaire. Il attend le rapport du pêcheur pour le transmettre au Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines, qui dépend du ministère de la Culture. Il s'agira de déterminer le propriétaire de l'appareil et donc du moteur. D'ici là, quelques historiens locaux auront peut-être élucidé l'affaire.

Frédéric SALLE.

 
Ouest-France  

Donnez votre info

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Saint-Nazaire

Aujourd'hui sur maville

Exprimez-vous !

DEBAT. Faut-il reculer l'âge de départ à la retraite ? 180
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Suivez-nous !

suivez-nous sur twitter !
Retour en haut