Maville.com  par  Ouest-France
Info

Le moteur d'avion sera rejeté à la mer

1
photo le département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines a classé bien culturel maritime, le moteur davion retrouvé le 28 août par un marin-pêcheur. © archives ouest-france

Le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines a classé bien culturel maritime, le moteur d<¤>avion retrouvé le 28 août par un marin-pêcheur.© Archives Ouest-France

Remonté le 28 août par un marin-pêcheur, le moteur d'un avion anglais se dégrade sur le quai de l'entrée sud du port. Pas pour longtemps... Car il sera remis à l'eau !

C'est un peu le bout de scotch qu'on se refile de doigts en doigts. Le moteur d'avion, découvert le 28 août dernier par le marin pêcheur Stéphane Bichon (lire par ailleurs), a fini par rester coller dans le sas sud, à côté des locaux du lamanage. Il pouvait constituer une pièce historique susceptible d'illustrer les bombardements de Saint-Nazaire, mais ne trouvera sans doute jamais sa place dans un musée local. Quelques discussions ont suffi pour régler le sort de l'engin, très vite défini comme étant un moteur d'avion anglais de la Seconde guerre mondiale.

Le musée de l'aviation d'Escoublac, un temps intéressé, n'a pas souhaité prendre en charge le moteur en raison des coûts engendrés par une remise en état.

L'Écomusée de Saint-Nazaire avait très vite fait savoir qu'il n'était pas intéressé. Pour des raisons financières également, mais aussi parce que la priorité sera donnée à la rénovation de pièces déjà stockées par l'Écomusée pour l'agrandissement d'Escal'Atlantic.

Autour de 15 000 € la remise en état

Combien auraient pu coûter un nettoyage complet et un traitement de conservation du moteur qui semble être un Rolls Royce Merlin anglais · « On l'estime autour de 15 000 €. Le fait que le moteur soit composé d'acier, d'aluminium et de bois rend complexe et cher ce traitement », avance Élisabeth Veyrat, archéologue au Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM), organisme basé à Marseille et qui dépend du ministère de la Culture. Le laboratoire nantais Arc'Antique a proposé ses services. Mais personne ne souhaite mettre la main à la poche pour un moteur dont on ignore précisément l'histoire.

L'engin remonté par le filet de Stéphane Bichon retrouvera donc l'océan après avoir été répertorié comme bien culturel maritime. « Le remettre dans l'eau, c'est le meilleur moyen de le conserver. Il faudra trouver l'endroit, au mouillage d'une balise par exemple, pour qu'il reste localisable facilement », précise l'archéologue.

Les Affaires maritimes se chargeront de la mission, sans doute pas avant plusieurs jours.

Le président de l'association du Mémorial américain, Michel Lugez, qui avait actionné son réseau outre-Manche, n'exclut pas d'identifier précisément l'avion et son pilote. « J'ai reçu des plans qui indiquent l'endroit où doit se trouver le numéro de moteur. Je vais tenter de gratter prochainement », avance l'historien amateur.

Frédéric SALLE.

 
Ouest-France  

Donnez votre info

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
avatar
15.000 euros pour restaurer ???
Non mais ils abusent la...15.000 euros pour restaurer un moteur de la sorte et le conserver ??? je suis restaurateur et jamais un professionel ne demandera un tel prix pour une restauration . et ne me dites pas qu'aucun bénévole ne serait pas capable et motivé pour une telle restauration... le laisser encore quelques années dans l'eau est vouée a sa perte totale... c'est honteux.

Stephane , Restaurateur.
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Saint-Nazaire

Aujourd'hui sur maville

Exprimez-vous !

DEBAT. Faut-il reculer l'âge de départ à la retraite ? 180
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Suivez-nous !

suivez-nous sur twitter !
Retour en haut