Maville.com  par  Ouest-France
Info

En mer, un escadron d’albatros traque les pirates !

...
photo grand albatros équipé d’une balise centurion, aux îles crozet, en février 2018 dans le cadre de l’erc ocean sentinel. © a. corbeau/cebc/cnrs

Grand albatros équipé d’une balise Centurion, aux îles Crozet, en février 2018 dans le cadre de l’ERC Ocean Sentinel.© A. Corbeau/CEBC/CNRS

Depuis le mois de décembre, un escadron d’albatros équipés de balises Argos détecte les bateaux de pêche dans les parages des Terres australes et antarctiques françaises. Une aide précieuse pour repérer les braconniers.

Les pêcheurs illégaux des mers du Sud pourraient bien être pris par là où ils ont péché : des albatros, longtemps victimes de leurs hameçons, deviennent, grâce à l’initiative de biologistes, les indicateurs de leur présence illicite dans les Zones économiques exclusives (ZEE) des archipels de Crozet, Kerguelen et Amsterdam. Certes, équiper les albatros de balises pour suivre leurs déplacements, comprendre leur mode de vie et finalement mieux les préserver, n’est pas une idée nouvelle. Depuis des années, les chercheurs du Centre d’études biologiques de Chizé (CNRS et université de La Rochelle), sous la houlette d’Henri Weimerskirch, ont doté de balises Argos des spécimens des Terres australes et antarctiques françaises (Taaf).

« De nombreux échos radar »

Mais aujourd’hui, ils font encore mieux. En couplant la balise Argos à un détecteur d’émissions radar, l’oiseau transmet, presque en temps réel la position des navires de pêche qu’il survole. Il suffit alors de croiser cette information avec les coordonnées des bateaux autorisés à opérer dans la zone et le tour est joué.

« Depuis le mois de décembre, nous avons équipé cinquante juvéniles et près de cent adultes, rapporte le directeur de recherche, Henri Weimerskirch. Et l’expérience est concluante car nous détectons de nombreux échos radar. »

20 000 km en deux semaines

Il y a quelques semaines par exemple, sept navires de pêche avec licence étaient dans les eaux des Kerguelen. « Les albatros les ont tous détectés. » Un peu plus tard, ils ont aussi transmis l’écho d’un navire non identifié. « C’était la frégate de surveillance de la Marine nationale qui patrouillait dans la ZEE. » Des tests pour Hawaï et la Nouvelle-Zélande Mais les détections de bateaux de pêche ne servent pas qu’à prendre d’éventuels contrevenants sur le fait. « Nous enregistrons toutes les données ainsi que le flux des positions transmises par les navires pour des analyses ultérieures », explique le scientifique dont la préoccupation reste la protection de ces grands oiseaux de mer dont l’envergure dépasse deux mètres et qui sont capables de parcourir 20 000 km en deux semaines. Le projet est soutenu par le conseil européen pour la recherche sous le label ERC Ocean Sentinel.

Un Centurion sur le dos

Il utilise une balise de 70 g appelée Centurion installée sur le dos de spécimens de deux espèces considérées comme menacées : l’albatros d’Amsterdam et le grand albatros. Mais il intéresse aussi d’autres archipels dotés de ZEE comme la Nouvelle-Zélande et Hawaï où des tests ont déjà commencé sous la direction des chercheurs français.

 
Stéphane GALLOIS   Ouest-France  

Donnez votre info

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Saint-Nazaire

Aujourd'hui sur maville

Exprimez-vous !

DEBAT. Faut-il reculer l'âge de départ à la retraite ? 184
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Suivez-nous !

suivez-nous sur twitter !
Retour en haut