Maville.com  par  Ouest-France
Info

Optique. Réforme du reste à charge zéro : quels impacts ?

...
photo optique. réforme du reste à charge zéro : quels impacts ?

C’était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron : donner accès à des lunettes remboursées à 100 % par la Sécurité sociale et les complémentaires. Mais est-ce vraiment réalisable ? Cela se fera-t-il au détriment de la qualité des lunettes ? Le coût des mutuelles va-t-il augmenter suite à ce changement ? Au sein même de la profession d’opticiens, les avis sont partagés.

Maville fait le point sur cette réforme et vous apporte des réponses aux questions les plus souvent posées.

Pourquoi cette réforme ?

L’objectif de ce reste à charge 0 est de favoriser l'accès aux soins et de faire reculer les inégalités de santé. Il faut dire qu’un Français sur dix renonce à s’équiper de lunettes pour des raisons financières. 

Concrètement, comment ça se passe pour les opticiens ?

À partir du 1er janvier 2020, tous les opticiens devront proposer des lunettes aux prix limités dans leur devis. Ainsi, ils devront présenter 17 modèles de montures au prix maximum de 30 euros et, par exemple, proposer des verres à 75 euros maximum aux myopes. Dans ce cas, la paire de lunettes sera facturée 105 euros maximum et elle sera entièrement pris en charge par la Sécurité sociale et la complémentaire du patient. Ce prix est 2 à 3 fois moins élevés que le prix moyen des lunettes vendues aujourd’hui.

Si le patient l’accepte, les opticiens pourront aussi proposer des devis plus importants avec des produits plus chers. Dans ce cas, il restera une somme à la charge du patient, comme souvent aujourd’hui (en 2017, le reste à charge était d’environ 65 euros par paire).

Ces lunettes « premiers prix » seront-elles de moins bonne qualité ?

Quoiqu’il advienne, il est convenu que ces lunettes devront se composer d’une monture respectant les normes européennes et des verres amincis, anti-rayures, antireflet.

Interrogés par la rédaction de Ouest-France, les opticiens Alain Gerbel, président de la fédération FNOF, Nicolas Raynal, délégué général du syndicat ROF, ont des avis divergents sur la question. Pour le premier, cela se fera au détriment du matériel français et les opticiens seront obligés de se tourner vers des produits de qualité moindre. Pour le second, si les verres proposés à ce prix ne pourront pas être de toute dernière innovation et que les montures seront sans doute achetées en Asie, les lunettes seront néanmoins de qualité et subviendront amplement aux besoins d’une clientèle qui, aujourd’hui, hésitent à en acheter pour raison financière. 

Comment réagissent les mutuelles ?

L’Etat prévoit que la Sécurité Sociale et les complémentaires remboursent davantage. En réaction, certaines mutuelles ont annoncé une hausse des cotisations. Elles se sont alors faites rappeler à l’ordre par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Pour éviter une inflation des dépenses de la Sécu et l’augmentation du prix des mutuelles, la fréquence de remboursement a été limitée à deux ans.

Y aura-t-il des conséquences sur l’emploi dans le secteur de l’optique ?

Le changement de la fréquence des remboursements incitant des Français a changé de lunettes tous les deux ans plutôt que tous les ans, le volume des ventes a déjà baissé depuis 2017. En projetant une baisse du prix moyen des lunettes, le chiffre d’affaires des magasins d’optiques devraient forcément baisser selon Alain Gerbel qui ne croit pas que les opticiens pourront se rattraper sur les volumes. Pour lui ce sont plus de 1 500 magasins et 5 000 emplois qui sont menacés.

 
  

Donnez votre info

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Saint-Nazaire

Aujourd'hui sur maville

Exprimez-vous !

DEBAT. Faut-il reculer l'âge de départ à la retraite ? 184
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Suivez-nous !

suivez-nous sur twitter !
Retour en haut